Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes reportages photographiques sont essentiellement consacrés à des découvertes de patrimoine, de culture. C'est aussi un partage d'émotions à travers des portraits, des événements sportifs ou artistiques. Pour tout projet photographique, je vous invite à me contacter: http://cliches49-photographies.fr

12 Jan

Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!

Publié par HUGUENIN Thierry

La popularité du château est due à Gilles de Rais (Retz), qui y naquit en 1405, de l'union de Marie de Craon et de Guy de Laval, sieur de Retz. Au Moyen Âge, le château fut la première place forte de l'Anjou sur la rive droite de la Loire, la première ligne de défense contre le duché de Bretagne et surtout, un péage très important. Ce n'est qu'au XIIIe siècle que la forteresse de Champtocé prit sa forme actuelle. Gilles de Rais est une figure de la guerre de Cent Ans, lors de laquelle il combat aux côtés de Jeanne d'Arc et est promu maréchal de France. Rentré sur ses terres après la mort de la Pucelle d'Orléans, il dépense sans compter sa fortune et, endetté, s'essaye à l'alchimie et à l'invocation de démons pour renflouer ses caisses. En 1440, Gilles de Rais est condamné par un tribunal ecclésiastique pour hérésie, sodomie et meurtres de « cent quarante enfants, ou plus ». Il est simultanément condamné par une cour séculière pour s'être emparé indûment du château de Saint-Étienne-de-Mer-Morte ainsi que pour des crimes commis sur « plusieurs petits enfants, non pas seulement dix, ni vingt, mais trente, quarante, cinquante, soixante, cent, deux cents et plus, en sorte qu'on ne pourrait faire au juste la déclaration du nombre » Longtemps après la mort du maréchal, un fréquent amalgame entre sa figure historique et le personnage mythique de « Barbe Bleue » est survenu dans certaines versions du conte, des ballades, des complaintes ou dans des histoires romancées du XIXe siècle. Depuis la reconnaissance progressive du phénomène des tueurs en série au XXe siècle, Gilles de Rais a été comparé à ce type de criminel avant d'être lui-même qualifié en ces termes Le site est mentionné aux alentours de l'an 1000 sous le vocable de Cantosciaco dans le Cartulaire de la Trinité de Vendôme. Il est possible que le site ait été aux mains des comtes d'Anjou eux-mêmes afin de contrôler le trafic fluvial sur la Loire. Foulques Nerra y inféode un certain Orry. Suite aux forfaits de celui-ci, il l'en dépouille et confie la terre au début du XIe siècle à une famille de chevaliers qui prend le nom de Champtocé, et dont le premier membre connu est Hugues de Champtocé. Le site est qualifié de castellum vers les années 1075-1084, démontrant sa nature fortifiée. Le fief passe dans les mains de la famille de Craon par le mariage de Tiphaine de Champtocé avec Maurice de Craon vers 1100. En 1212, pendant le conflit entre Capétiens et Plantagenêt, Amauri de Craon prend le parti du roi de France Philippe Auguste en s'engageant à lui remettre la forteresse.

Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Le chateau de Barbe Bleu, Champtoce-sur-Loire!
Commenter cet article
D
Louis XI roi de France de 1461 à 1483, sixième roi de la branche dite de Valois (Valois directs) de la dynastie capétienne. Son intense activité diplomatique, perçue par ses adversaires comme sournoise, lui vaut de la part de ses détracteurs le surnom d’« Universelle Aragne ». était venu au chateau de L'Ebaupinay dans les Deux-Sèvres car il connaissait le Seigneur de Vendel.
Répondre

Archives

À propos

Mes reportages photographiques sont essentiellement consacrés à des découvertes de patrimoine, de culture. C'est aussi un partage d'émotions à travers des portraits, des événements sportifs ou artistiques. Pour tout projet photographique, je vous invite à me contacter: http://cliches49-photographies.fr